Chargement...
Le blog du crowdfunding et de la finance alternative
Comment s'opère la sélection des projets sur une plateforme de crowdfunding ?

Comment s'opère la sélection des projets sur une plateforme de crowdfunding ?

Sur le papier le CrowdFunding permet à un porteur de projet de faire appel par Internet à une foule d’inconnus pour lever les fonds nécessaires à la concrétisation de son idée. De nombreuses plate-formes se sont créées pour sélectionner les projets à financer et collecter les fonds. Comment être sélectionné par une plate-forme de crowdfunding ?

Les critères de sélection de projets par les plateformes de finance participative (Cas général).


Pour être sélectionné par une plate-forme de crowdfunding dans le cadre d’une recherche de financement il convient d’abord de répondre correctement aux questions suivantes :


Qui : vous devez laisser vos coordonnées complètes et justifier que vous êtes majeur, c’est à dire habilité à recevoir des fonds de la part de tiers,


Quoi : toutes les plateformes de finance participative vous demandent de décrire en quoi consiste votre projet, et de soigner la présentation que vous en faites.


Combien et quand : de même vous devez définir le montant minimum que vous souhaitez financer, et le temps de collecte des fonds : la plupart des plate-formes limitent le temps de recherche d’investisseurs à 3 mois, et recommandent 2 mois,


En échange de quoi : vous devez renseigner les différentes contreparties que vous proposez suivant les montants investis par chacun.


Sous quelle forme : il s’agira de ne pas négliger le choix des médias, visuels ou vidéos qui seront rattachés à votre projet sur la plate-forme


Avec qui : les plate-formes de crowdfunding apprécient les projets portés par des collectifs ou soutenus par de nombreuses personnes.


Sur cette base, la plupart des plate-formes de financement participatif annoncent qu’elles vérifient que votre projet est suffisamment "original", "innovant" ou "créatif", ou encore "de qualité".


Pas de panique si vous considérez que votre projet est trop banal, ces critères très flous permettent simplement aux plate-formes d’éviter de mettre en ligne des projets qui n’en sont pas, ou qui n’ont d’intérêt que pour vous en tant qu’individu : n’essayez pas de trouver des investisseurs pour l’achat de votre prochain écran plat grâce à une plate-forme de CrowdFunding sauf si ce financement fait partie d’un dispositif artistique "original", "innovant" ou "créatif" !


En pratique les plate-formes généralistes de financement de projets rejettent peu de projets, considérant que c’est le public qui fera le tri entre les plus attractifs et les autres. Elles se contentent, à travers des guides et recommandations, de formuler quelques conseils pour vous inciter à rendre votre projet de production communautaire plus alléchant pour les investisseurs.


La sélection des projets de finance participative en fonds propres


La sélection est plus exigeante concernant les plate-formes de crowdfunding en fonds propres qui proposent à des investisseurs de prendre des participations dans des sociétés contrôlant des projets innovants.


Dans ce cas la plate-forme de financement d’entreprises ne peut pas se contenter de se reposer sur la sagesse de la foule pour identifier les meilleurs projets.


Elle doit apporter une valeur ajoutée, d’autant plus qu’elle sera le plus souvent associée à la gestion de la société dans laquelle les investisseurs prendront une participation. Elle réalise une véritable sélection suivant les méthodologies en vigueur chez les fonds d’investissements ou clubs d’investissement : évaluation financière, diagnostic stratégique, due diligence, valeur de l’équipe dirigeante, potentiel du marché, évaluation de la dimension innovatrice du projet.


Conclusion : la sélection des projets de financement communautaire revient pour l’essentiel à la foule


Dans la plupart des cas la simple capacité à formuler les termes de base du projet à financer suffit à faire valider le projet de financement participatif par une plate-forme. Mais le porteur de projet avisé comprendra qu’au fond c’est la foule, et non pas la plate-forme de crowdfunding, qui décide ou non de financer une innovation. Il se sert à rien d’être sélectionné par une plate-forme si le projet présenté n’est de toute façon pas assez attractif pour les internautes sollicités. Il convient donc dès l’origine de s’adresser aux vrais décideurs que les financeurs potentiels. Les plate-formes de finance participative donnent elles-mêmes de précieux conseils à ce sujet, que nous reprendrons et compléterons dans un prochain article : comment convaincre une foule d’inconnus de financer votre projet ?