Chargement...

Le blog du crowdfunding et de la finance alternative

Private Equity : la dématérialisation du processus de souscription de fonds

Private Equity : la dématérialisation du processus de souscription de fonds

ENTRETIEN | Les technologies numériques apportent de nouvelles opportunités pour le secteur financier, lui permettant notamment d’optimiser les processus métier, de sécuriser les opérations, de s’adapter aux évolutions réglementaires et de répondre aux nouveaux usages clients.

Dans un environnement de plus en plus complexe et concurrentiel, les Sociétés de Gestion se tournent vers le digital pour opérer leur mutation et rester compétitives. Afin d’accompagner ce secteur en transition, MIPISE, fintech spécialisée dans la digitalisation des processus financiers, a développé une nouvelle offre dédiée aux Sociétés de Gestion, fonds de Private Equity et Conseillers en Gestion de Patrimoine.


Jean-Michel Errera, Directeur Général et Co-fondateur MIPISE, présente ce nouvel outil de workflow dématérialisé qui simplifie les parcours de souscription complexes en conformité avec la réglementation.



1) L’univers du Private Equity est en pleine mutation, quels sont les nouveaux enjeux auxquels les SGP font face aujourd’hui ?

Les sociétés de gestion font face à de nombreux défis : environnement concurrentiel, poids des contraintes réglementaires, encadrement des rétrocessions, marges en baisse, évolution des attentes, réappropriation de la connaissance client, enjeux environnementaux, etc.
Conscientes de ces enjeux, les SGP s'adaptent, refondent leurs processus, adoptent des approches disruptives et digitalisent leurs activités.

Jean-Michel Errera
Directeur Général & Co-fondateur MIPISE

Les technologies numériques apportent de nouvelles opportunités pour le secteur financier, lui permettant notamment d’optimiser les processus métier, de sécuriser les opérations, de s’adapter aux évolutions réglementaires et de répondre aux nouveaux usages clients.


On constate une réelle volonté de la part des Sociétés de Gestion de s’engager vers une mutation de leurs activités à travers la « plateformisation » des services en vue de simplifier l’ensemble du processus investisseur ; notamment le bulletin de souscription, processus long et laborieux, onéreux en termes de contrôle et peu propice aux nouveaux usages clients, à la satisfaction des investisseurs et des partenaires (réseau de distribution, CGP, etc).


"On constate une réelle volonté de la part des Sociétés de Gestion de s’engager vers une mutation de leurs activités à travers la « plateformisation » des services en vue de simplifier l’ensemble du processus investisseur".

Face à ces constats, et ayant pour objectif de soutenir la transition digitale du secteur financier, MIPISE a développé une solution technologique pour dématérialiser le workflow de souscription de fonds.



2) Quelles sont les caractéristiques de la solution digitale de workflow de souscription de fonds développée par MIPISE ?

MIPISE s’est appuyé sur son expertise dans la création de solutions en marque blanche auprès d’intermédiaires financiers régulés, pour développer une offre complète du processus de souscription de fonds entièrement digitalisée. Cette solution accélère, simplifie et fiabilise l’ensemble du processus investisseur, de l’onboarding investisseur jusqu’à l’édition du bulletin de souscription et la signature électronique.


L’outil propose un workflow dynamique de souscription à travers une plateforme 100% en ligne, modulable et entièrement personnalisable, accessible « n’importe où n’importe quand », conforme aux exigences réglementaires et répondant aux nouvelles attentes clients.


C’est une révolution dans le domaine de la souscription investisseur, nous avons développé un produit industriel sur-mesure capable de s’adapter à chaque levée de fonds, et en capacité d’opérer toutes les exigences du bulletin de souscription. Les données sont centralisées pour un meilleur suivi des dossiers et les pièces justificatives (KYC) et bulletins de souscription sont archivés, conformément aux règlementations en vigueur.


Chaque utilisateur dispose d’un compte sécurisé et différencié (Middle-office, conformité, investisseurs, CGP, etc.), les questionnaires de qualification investisseurs et d’adéquation sont dynamiques et la signature électronique est accréditée aux normes internationales.


C’est un gain de temps conséquent pour toute la chaine d’investissement, la durée du processus de souscription est divisée par 10, et la relation client fluidifiée.


"C’est une révolution dans le domaine de la souscription investisseur, nous avons développé un produit industriel sur-mesure."


3) Comment accompagnez-vous les SGP dans le déploiement de cette solution digitale qui modifie radicalement le processus d’investissement ?

Une offre industrialisée sur mesure requiert de comprendre les contraintes et spécificités relatives à chaque Société de Gestion. Dans cette logique de satisfaction client, MIPISE a mis au point une méthodologie en trois étapes.


La mise à disposition de la solution nécessite la prise en compte préalable de besoins et/ou contraintes spécifiques de la Société de Gestion en question. Nous proposons 2 à 3 workshops d’une demi-journée pour déterminer les besoins de personnalisation (questionnaire investisseur et aspects graphiques), les développements complémentaires éventuels et tout autre demande, telle que le raccordement à des systèmes tiers, l’ajout d’un nouveau module, etc.


"Cette solution accélère, simplifie et fiabilise l’ensemble du processus investisseur, de l’onboarding investisseur jusqu’à l’édition du bulletin de souscription et la signature électronique."

Une fois le cahier des charges validé, MIPISE lance la phase de réalisation de l’outil dans un délai de 6 semaines. La mise en production fonctionne selon un ordre de marche éprouvé comprenant :


  • Le paramétrage de la solution et des fonctionnalités retenues,
  • L’intégration du bulletin de souscription et le renseignement des variables,
  • La réalisation des éventuels développements spécifiques,
  • La personnalisation graphique,
  • Une séquence de tests,
  • Une période de formation et de transfert de compétences,
  • Le démarrage en production.

La dernière étape de notre méthodologie est un accompagnement sur la durée. Plus qu’un simple fournisseur de logiciel en marque blanche, MIPISE accompagne chacun de ses clients après le lancement de la plateforme et met à disposition un suivi logistique, technique ainsi qu’une fonction support client.


4) Leader de la création de plateformes de crowdfunding en marque blanche, quelle a été votre approche pour comprendre l’univers du Private Equity et répondre à ses besoins de digitalisation ?

Michel Ivanovsky, Président & Co-fondateur de MIPISE, et moi-même, sommes deux anciens dirigeants et consultants de banque auprès de Grands Groupes, avec des compétences techniques dans les systèmes de paiement. Nous avons longtemps côtoyé l’univers du Private Equity, c’est un marché dont nous comprenons ses spécificités, ses modes de fonctionnement et rouages.


Avec la crise économique et financière de 2008, nous avons constaté les limites du marché financier et la nécessité d’en ouvrir ses portes et de le rendre plus agile, plus accessible, et ce grâce aux opportunités numériques alors émergentes.


MIPISE a été créé sur ces fondements dès 2013, avec pour vocation d’anticiper les besoins du secteur financier et de répondre aux nombreuses préoccupations des responsables qui souhaitent entreprendre la transition digitale de leurs métiers et services.


Aujourd’hui leader dans la création de solutions en marque blanche auprès d’intermédiaires régulés (CIF/IFP/PSI.etc), nos expertises juridiques et techniques nous ont amenés à produire un outil dédié aux Société de Gestions, fonds de Private Equity et Conseillers en gestion de Patrimoine, afin de les accompagner dans la mutation de leurs activités.


"Nous avons longtemps côtoyé l’univers du Private Equity, c’est un marché dont nous comprenons ses spécificités, ses modes de fonctionnement et rouages."