Chargement...
Le blog du crowdfunding et de la finance alternative
Crowdfunding : quelles perspectives pour le marché du financement participatif ?

Crowdfunding : quelles perspectives pour le marché du financement participatif ?

Secteur en pleine croissance depuis 10 ans, le crowdfunding - ou financement participatif - n'en est pourtant qu'à ses débuts et offre de belles perspectives de développement.

Tour d'horizon avec Michel Ivanovsky, Président et fondateur de MIPISE, invité de l’émission "Tête à Tête décideurs" présentée par Médias France sur BFM Business. "Le crowdfunding est un marché en croissance qui a tout un potentiel" estime-t-il.



La croissance exponentielle des montants collectés via le crowdfunding

Le crowdfunding a vu le jour en 2008 et s’est développé très rapidement à l'échelle internationale. Entre 2009 et 2014 les montants levés par le crowdfunding sont passé de 0,5 milliards à 9,8 milliards de dollars. A l’époque, la France avait su s’imposer comme le pays avec le taux de croissance de crowdfunding le plus élevé du monde. Bien que largement distancée aujourd’hui par les Etats-Unis, elle reste en très bonne position, notamment grâce au décret du 16 septembre 2014 qui simplifie les applications du crowdfunding en France. Depuis, le financement participatif prospère dans l'Hexagone. Les études de Finance Participative France et KPMG démontrent que le financement participatif est toujours en plein essor avec +40% de croissance entre 2015 et 2016 et +44% de croissance entre 2016 et 2017.


La diversification des acteurs du financement participatif

En parallèle de la croissance exponentielle des montants collectés, nous assistons à une diversification des acteurs du marché du financement participatif. En France, alors que l'on comptait 80 plateformes de crowdfunding en 2014, il en existe aujourd'hui 170. Ainsi, aux plateformes leaders et généralistes telles que Ulule et Kisskissbankbank, s'ajoutent plus d'une centaine d'autres plateformes thématiques, régionales ou spécialisées qui propulsent elles aussi de nombreux projets auprès de leurs communautés.


Le crowdfunding : un secteur à la notoriété croissante

Comme le rappelle Michel Ivanovsky, 7 personnes sur 10 connaissent le crowdfunding en France. En moins de 10 ans, le phénomène du financement participatif est devenu populaire auprès de la majorité de la population Française. La moitié des personnes connaissant le principe du crowdfunding souhaitent y recourir dans les prochaines années.


Un marché soutenu par les pouvoirs publics

Le secteur du financement participatif a également convaincu les pouvoirs publics français. Des mesures règlementaires ont été prises afin de protéger les investisseurs et les contributeurs tout en participant à dynamiser le secteur du crowdfunding. Et une homogénéisation à l'échelle Européenne est en cours, démontrant la volonté d'accompagner le marché porteur de l'économie collaborative et de la finance alternative.


Les enjeux de la finance participative

Industrie à succès, le crowdfunding n'en est pourtant qu'à ses débuts avec de nombreuses perspectives de développement. Parmi les enjeux du financement participatif, citons notamment :


  • Déployer le crowdfunding auprès de nouveaux acteurs : collectivités, grandes entreprises, secteurs et métiers en pleine transformation digitale (tels que les banques et les sociétés de gestion).
  • Diversifier les actions participatives en combinant par exemple le crowdfunding avec l'open innovation et notamment le crowdsourcing.
  • Maintenir la confiance en poursuivant les démarches visant à sécuriser le marché pour éviter toutes pratiques frauduleuses et/ou blanchiment d’argent par le biais de ce système.
  • Poursuivre l'innovation et la R&D en intégrant notamment la technologie Blockchain et les crypto-monnaies.